La Liberté

Le chalet menacé par l’Etat

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La construction du chalet remonte à 1818 pour la partie étable, avec un agrandissement en 1920. © Alain Wicht
La construction du chalet remonte à 1818 pour la partie étable, avec un agrandissement en 1920. © Alain Wicht
Le chalet menacé par l’Etat
Le chalet menacé par l’Etat
Partager cet article sur:
17.10.2020

Le député Benoît Glasson a déposé une question sur le sort d’une bâtisse à Sorens

Charles Grandjean

Gruyère » Il semble s’imposer naturellement dans le paysage gruérien au milieu de son pâturage, faisant face à la Dent-de-Broc. Son avenir est pourtant compromis.

Situé à la route de l’Abbaye, à Sorens, le chalet de l’Areney est voué à la démolition, depuis une mise à l’enquête en janvier 2019. Son propriétaire, l’Institut agricole de Grangeneuve (IAG), souhaite remplacer cette bâtisse du début du XIXe siècle par une halle moderne pour son élevage de cerfs. Si la Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions (DAEC) lui a donné, le 18 août dernier, une autorisation spéciale de construire, l’octroi du permis de démolir dépend d’une prérogative du préfet. Or, rien n’est joué, ce d’autant moins que les résistances sont de plus en plus visibles.

Dernier exemple en date, la question déposée mercredi au Grand Conseil par le député Benoît Glasson, de Sorens. En substance, l’élu PLR s’étonne que l’Etat puisse démolir un tel chalet, alors qu’il exige des pr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00