La Liberté

29.12.2020

Fribourg présente son dispositif pour la vaccination

Dans le canton de Fribourg, la vaccination a commencé lundi 28 décembre, au home de Cottens. © Charly Rappo
Dans le canton de Fribourg, la vaccination a commencé lundi 28 décembre, au home de Cottens. © Charly Rappo

MRZ

Partager cet article sur:

Dès le 18 janvier, deux centres de vaccination basés à Forum Fribourg et Espace Gruyère compléteront le dispositif activé ce lundi dans les homes. Objectif: vacciner 70% de la population fribourgeoise.

Il s’agit d’un véritable «défi logistique», a expliqué mardi en conférence de presse le médecin cantonal adjoint Christophe Monney. On parle de vacciner 220’000 personnes d’ici l’été, voire l’automne 2021. Cela représente plus de 440’000 injections à administrer en un peu plus de 6 mois, deux doses étant nécessaires. Et le tout sur une base volontaire, a insisté la directrice fribourgeoise de la santé Anne-Claude Demierre, qui a assuré que rendre obligatoire la vaccination contre le Covid-19 n’entrait pas dans les plans des autorités. Budget estimé: 6 millions de francs à la charge du canton.

Afin d’atteindre l’objectif fixé, une partie des personnes définies comme étant prioritaires (résidents d’institutions à risque comme les EMS, personnes hospitalisées, personnel soignant et personnes «non déplaçables») seront vaccinées sur leurs lieux de résidence, respectivement de travail. Dès que les vaccins seront disponibles en suffisance, les médecins de premier recours et les pharmaciens compléteront le dispositif constitué par les unités mobiles et les centres de vaccination dédiés.

Après les personnes prioritaires (celles âgés de plus de 75 ans ayant une préséance absolue) et les soignants, ce sera au tour des adultes en contact étroit avec des personnes vulnérables de recevoir les injections. Viendront ensuite les adultes vivant dans des structures communautaires présentant un risque accru d’infections et de flambées – foyers pour personnes handicapées, centres d’accueil pour requérants d’asile, prisons – et enfin les adultes de plus de 16 ans (sauf les femmes enceintes, faute de données suffisantes concernant les risques) n’entrant pas dans les autres catégories définies par les autorités.

Les inscriptions dans les centres de vaccination seront ouvertes dès le 13 janvier, a communiqué mardi la Direction de la santé et des affaires sociales.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00