La Liberté

27.04.2021

Alain Berset en visite dans le canton de Fribourg

Le conseiller fédéral Alain Berset a visité le centre cantonal de vaccination de Forum Fribourg, ici en compagnie de Christophe Monney (à gauche), médecin cantonal adjoint. © KEYSTONE
Le conseiller fédéral Alain Berset a visité le centre cantonal de vaccination de Forum Fribourg, ici en compagnie de Christophe Monney (à gauche), médecin cantonal adjoint. © KEYSTONE

ATS

Partager cet article sur:

Le conseiller fédéral a fait preuve mardi d'optimisme concernant la situation sanitaire en Suisse.

Le ministre de la santé a effectué mardi une visite dans son canton d'origine pour faire le point de la situation sur la vaccination et les tests. Sa précédente venue en terre fribourgeoise remontait à presque une année, en mai 2020, "dans un contexte complètement différent", a indiqué Alain Berset devant la presse à Granges-Paccot.

C'était au moment où le Conseil fédéral mettait la dernière main à sa politique d'acquisition de vaccins. "La vaccination est une évolution très importante et très positive", a rappelé Alain Berset. Ce dernier s'est d'abord rendu à l'Université de Fribourg pour voir la campagne de tests en vue du retour des étudiants en présentiel.

Un certain optimisme

Ensuite, le citoyen de Belfaux a visité le centre cantonal de vaccination de Forum Fribourg, à Granges-Paccot, l'un des plus grands de Suisse romande. Au-delà, le conseiller fédéral a souligné que toutes les catégories de la population avaient souffert de l'impact négatif de la pandémie, en particulier les jeunes.

"Nous pouvons nous permettre un certain optimisme", relevé le ministre de la santé. "Avancer manière stable et aussi prometteuse que possible", a-t-il insisté, en notant qu'il fallait contenir les cas d'infection. "Ensuite, le certificat Covid démontrera que la personne qui le porte n'est tout simplement pas contagieuse."

Au fil des mois et de ses visites de terrain dans les cantons, Alain Berset a constaté les changements intervenus dans le développement de la pandémie à travers tout le pays. A Fribourg mardi, le ministre de la santé s'est ainsi dit impressionné par la taille de centre de vaccination de Granges-Paccot.

Prévisions difficiles

Plus loin, déterminer la situation future demeure "terriblement compliqué", a averti Alain Berset. "Des vaccins vont continuer à se développer, avec des campagnes de rappel et une normalisation", s'est-il imaginé, en évoquant une évolution à cinq ans. Le problème sera constitué par les mutations, les fameux variants.

"La disparition du virus ne constitue pas une option", a poursuivi le ministre de la santé. "Actuellement, nous ne sommes pas dans une situation où l'on peut ouvrir trop vite". Le contexte devrait évoluer cet été avec les assouplissements sur lesquels le Conseil fédéral travaille, notamment pour les manifestations.

"La vie reprend dans notre canton", s'est réjoui pour sa part le président du Conseil d'Etat fribourgeois Jean-François Steiert, tout en avertissant que le virus était toujours là et en prévoyant "encore quelques mois difficiles devant nous". La crise a remis en question "un système démocratique bien huilé mais lent".

Outre Jean-François Steiert, la délégation du Conseil d’Etat comprenait Anne-Claude Demierre, en charge de la santé, et Maurice Ropraz, chargé de la sécurité.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00