La Liberté

Crash d'hélicoptère à Epagny: un pilote et sa passagère s'en sortent miraculeusement

Mercredi après-midi, un hélicoptère s'est soudainement crashé juste après son décollage de l'aérodrome d'Epagny. Blessés, le pilote et sa passagère ont chuté de plusieurs dizaines de mètres.

Par chance, l'hélicoptère est retombé sur ces patins, après une chute de plusieurs dizaines de mètres. © Police cantonale fribourgeoise
Par chance, l'hélicoptère est retombé sur ces patins, après une chute de plusieurs dizaines de mètres. © Police cantonale fribourgeoise

mt

Publié le 15.06.2022
Partager cet article sur:

Il s’est mis à tournoyer

Un drame a été évité de justesse mercredi après-midi à l’aérodrome de la Gruyère. Vers 14h, un pilote de 65 ans et sa passagère de 70 ans venaient de décoller pour un vol d’agrément à bord d’un hélicoptère d’une entreprise privée basée à Epagny. «Après le décollage, l’hélicoptère s’est soudainement mis à tournoyer sur lui-même dans les airs et a chuté de plusieurs dizaines de mètres avant de s’écraser au sol sur la piste d’envol de l’aérodrome d’Epagny», indique la police cantonale fribourgeoise dans un communiqué. 

«Ce sont des miraculés»

Blessés, le pilote et la passagère ont été secourus par le personnel au sol et les ambulanciers. Le pilote a été pris en charge en ambulance et la passagère en hélicoptère de la REGA, pour être transportés dans le même hôpital. Domiciliés dans le canton de Berne, tous les deux se connaissaient. La police ne donne pas d’indication sur l’état de gravité de leurs blessures. «Ce que je peux dire, c’est qu’on est passé tout proche du drame. Ce sont vraiment des miraculés. Par chance, l’hélicoptère est retombé dans le bon sens, sur les patins. S’il s’était crashé sur les rotors, les conséquences auraient été différentes», indique Bertrand Ruffieux, porte-parole de la police cantonale. 

Pas de mise en danger

Les personnes se trouvant sur le site de l’aérodrome ou à proximité n’ont pas été mises en danger lors du crash, précise la police. L’accident s’est produit alors que la terrasse de la buvette et la place de jeux, attenantes à l’aérodrome, sont d’ordinaire très fréquentés par un public familial les mercredis après-midis lors de beau temps. «L’hélicoptère ne s’est pas démembré. Il n’y a pas eu de projection de débris», précise Bertrand Ruffieux. Cet accident n’a donné lieu à aucune pollution d’hydrocarbure.

Investigations en cours

L’épave de l’hélicoptère a été évacuée mercredi en début de soirée par camion. L’aérodrome a pu rouvrir jeudi matin normalement, indique Gregory Magnin, chef de l’aérodrome de la Gruyère.

Des investigations sont en cours pour établir les circonstances du crash, explique la police. Chargés d’examiner les causes de l’accident, des collaborateurs du Service d'enquête de sécurité (SESE) ont été engagés sur les lieux. Cet accident a nécessité l’intervention de la police cantonale fribourgeoise, de la garde aérienne de sauvetage (REGA) et des ambulanciers.

La compétence en matière de poursuite pénale des actes délictueux commis à bord d'un aéronef incombe au Ministère public de la Confédération, précise également le communiqué de la police.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00