La Liberté

Grenilles: découverte de vestiges romains très bien conservés

Des vestiges immobiliers romains, exceptionnellement bien préservés, ont été découverts dans le cadre de deux projets de construction d'habitations individuelles. Les fouilles se tiendront vraisemblablement jusqu'à l'automne.

Grenilles: découverte de vestiges romains très bien conservés © Service archéologique de l'Etat de Fribourg-archive
Grenilles: découverte de vestiges romains très bien conservés © Service archéologique de l'Etat de Fribourg-archive

ATS

Publié le 19.05.2022
Partager cet article sur:

Depuis fin 2021, le Service archéologique de l'Etat de Fribourg (SAEF) mène une fouille de sauvetage sur le site d'une villa romaine (établissement rural), dont l'état de conservation «peut être qualifié d'exceptionnel», a-t-il indiqué jeudi, en présentant le site à la presse.

Le terrain qui recèle ces vestiges se trouve dans un périmètre archéologique recensé. Des sondages préalables, en automne 2021, ont révélé la présence de murs antiques enfouis quelques centimètres à peine sous la surface.

Le décapage de la première parcelle à construire a permis de dégager l'angle nord-est d'un édifice gallo-romain faisant face au massif du Gibloux et qui comprenait, d'après les premières observations, deux corps de bâtiments distincts. Le premier, qui abritait très certainement un bassin, présente des murs conservés sur près de 1,5 mètre de hauteur, «ce qui est exceptionnel non seulement pour le canton, mais également pour un site rural d'époque romaine en Suisse», a expliqué le SAEF.

A l'intérieur de l'une des pièces subsistaient encore des restes de fresques qui ornaient les murs. Le second corps de bâtiment est composé d'au moins une demi-douzaine de locaux qui semblent s'articuler autour d'une cour centrale.

Près de 4000 objets

Certains d'entre eux ont été transformés après un incendie. L'extension des constructions vers l'ouest n'est pas connue, celles-ci ayant été détruites par des maisons modernes.

Les fouilles ont permis de recueillir près de 4000 objets, la plupart du temps fragmentaires, parmi lesquels on compte de la vaisselle en céramique et en verre, de l'outillage en fer, des éléments de parure et des monnaies en bronze, ainsi que de la faune.

La date de construction de cet établissement rural, qui a été occupé au moins jusqu'à la fin du IIIe ou au début du IVe siècle, ne peut pas être déterminée avec précision. «L'excellente préservation archéologique semble notamment due à la situation dans une pente, qui a permis de recouvrir rapidement les vestiges, ainsi qu'à l'absence de remaniements postérieurs à l'abandon», a précisé le SAEF.

Les fouilles, qui nécessitent un renfort en personnel auxiliaire, se poursuivront probablement jusqu'à cet automne avec l'exploration de la seconde parcelle située en aval. Des visites du site auront lieu pour les écoles et le public vendredi ou samedi.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11