La Liberté

Gottéron trébuche face à Genève-Servette (1-4)

Les Fribourgeois n'ont pas tenu sur la longueur face à des Aigles impressionnants, qui signent une dixième victoire en onze matchs.

Les Fribourgeois n'ont pas réussi à arrêter la machine genevoise, impressionnante depuis l'arrivée de Jan Cadieux à la bande. © KEYSTONE
Les Fribourgeois n'ont pas réussi à arrêter la machine genevoise, impressionnante depuis l'arrivée de Jan Cadieux à la bande. © KEYSTONE

MEG

Publié le 19.01.2022
Partager cet article sur:

Le défi s’annonçait de taille pour les leaders. Et il n’a manqué qu’un but pour que le premier tiers de ce derby romand soit totalement réussi. Victorieuses hier soir, les deux équipes sont entrées dans la partie avec énergie et intensité. La première grosse occasion était signée Fribourg-Gottéron, par un tir de Didomenico sur l’épaule de Nyffeler (3e).

Tömmernes, deuxième meilleur compteur de la ligue, et Filppula ont ensuite porté plusieurs fois le danger devant Berra, impeccable. Les fines gâchettes fribourgeoises n’étaient pas en reste pour faire le spectacle de l’autre côté de la glace, avec notamment une occasion de Rossi (11e) et un tir de Sprunger (12e). Tout proche d’ouvrir le score, Bykov heurtait la transversale en déviant un tir de Furrer(14e), avant que Vermin ne fasse de même sur la cage de Berra (18e). 

Trop de pénalités en deuxième tiers

Aidé par Nyffeler, qui a laissé glisser le puck entre ses jambes, Sprunger ouvrait le score en début de deuxième tiers, inscrivant son 11e but de la saison (24e, 0-1). Les hommes de Christian Dubé ont ensuite payé cher leur première pénalité, puisque le power-play genevois (deuxième plus efficace de National League derrière celui de... Fribourg) n’a eu besoin que d’une trentaine de secondes pour faire mouche et égaliser. La réussite était signée Pouliot (30e, 1-1), qui risque d’ailleurs une supension pour avoir fait trébucher l’arbitre dans cette période.

En supériorité numérique quelques minutes plus tard, l’unité spéciale fribourgeoise a connu moins de réussite, laissant même de l’espace à Winnik pour tirer en direction de Berra à 4 contre 5. La débauche d’énergie a été grande du côté de Gottéron qui a ensuite passé quatre minutes supplémentaires en box-play à la fin du tiers. 

Semaine loin d’être terminée

La récente quarantaine des Dragons et le match de la veille expliquent-ils la baisse de rythme de cette dernière période? Pas sûr que les joueurs osent user de cette explication, mais les Fribourgeois rentreront sans point des Vernets. La faute à Vermin notamment, en grande forme depuis quelques semaines (7 buts en 4 matchs), qui a touché le poteau pour la deuxième fois dès le retour des vestiaires (41e), avant d’être enfin récompensé en inscrivant le 2-1 (42e). 

Les renforts étrangers adverses ont encore prouver leur efficacité, en offrant deux longueurs d’avance à Genève-Servette, sur un numéro de Filppula avec Winnik à la finition (53e, 3-1). Dans la cage genevoise, le jeune Dominic Nyffeler n’a eu que peu d’interventions à faire dans le troisième tiers durant lequel Gottéron n’a pas eu la moindre chance de revenir au score. 

Les hommes de Christian Dubé devront rapidement oublier cette défaite, puisque la semaine est loin d’être terminée. Ils se déplaceront à Berne vendredi avant de recevoir Rapperswil, troisième, samedi. 

» Découvrez «Point de vue», le podcast hebdomadaire de notre rubrique hockey! A écouter ici
» Suivez l’actualité de Gottéron grâce à notre newsletter. Cliquez ici pour vous inscrire.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00