La Liberté

20.11.2020

Le canton lorgne cinq immeubles à Granges-Paccot

Le complexe d’immeubles que le Conseil d’Etat souhaite acquérir à Granges-Paccot accueille actuellement la cellule cantonale de traçage des cas de coronavirus. © Aldo Ellena
Le complexe d’immeubles que le Conseil d’Etat souhaite acquérir à Granges-Paccot accueille actuellement la cellule cantonale de traçage des cas de coronavirus. © Aldo Ellena

NM

Partager cet article sur:

Le Conseil d’Etat a transmis vendredi matin au parlement fribourgeois un crédit de 15,5 millions de francs pour acquérir, notamment, les locaux hébergeant actuellement la cellule de traçage des nouveaux cas de coronavirus.

Le crédit porte sur l’achat de cinq immeubles situés à la route d’Englisberg. Ceux-ci sont répartis en deux complexes composés de différents modules alvéolaires. Les surfaces locatives représentent un peu plus de 10’000 mètres carrés. A court terme, elles serviront par exemple à reloger temporairement des services devant être déplacés lors de projets de rénovation ou de construction. Comme le Service de la protection de la population et des affaires militaires (SPPAM) qui doit déménager dès janvier prochain, son quartier général à la route des Arsenaux, à Fribourg, devant être démoli.

Cet ensemble doit également accueillir une nouvelle salle à disposition de l’ensemble des autorités judiciaires du canton pour la tenue des audiences qui ne peuvent pas être menées ailleurs, soit parce que l’autorité en question n’a pas de locaux suffisamment grands, soit parce que le nombre de participants à une audience est particulièrement élevé. Dans le détail, le complexe de Granges-Paccot coûtera 14 millions de francs. A cela s’ajoutent d’autres frais comme l’assainissement de la route d’accès. Il reviendra au Grand Conseil d’accepter cette facture.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00