La Liberté

Trois petits lynx au Zoo de Servion

Le couple de lynx boréal formé par Oslo, le mâle et Aria, la femelle, accueille depuis le 18 mai une portée de chatons. Ils ont commencé dernièrement à découvrir leur environnement au sol.

Ils restent très difficiles à observer, mais leur esprit joueur les pousse à découvrir de plus en plus leur environnement. © Zoo de Servion / Patrick Mayer
Ils restent très difficiles à observer, mais leur esprit joueur les pousse à découvrir de plus en plus leur environnement. © Zoo de Servion / Patrick Mayer
La mère Aria, a descendu sa petite famille de son perchoir le 16 juin, indique le zoo. © Zoo de Servion / Patrick Mayer
La mère Aria, a descendu sa petite famille de son perchoir le 16 juin, indique le zoo. © Zoo de Servion / Patrick Mayer
Les petites restent très difficiles à observer, mais leur esprit joueur les pousse à découvrir de plus en plus leur environnement. © Zoo de Servion / Patrick Mayer
Les petites restent très difficiles à observer, mais leur esprit joueur les pousse à découvrir de plus en plus leur environnement. © Zoo de Servion / Patrick Mayer

SZ

Publié le 21.06.2022
Partager cet article sur:

Les soigneurs ont pu observer les premiers signes anonciateurs d’une naissance le 18 mai, communique le Zoo de Servion: la femelle Aria s’est couchée sur l’observatoire – la partie élevée de sa cabane – et ne se levait plus pour aller chercher son repas. «De plus, de petits cris se sont fait entendre à qui voulait bien tendre l’oreille.» 

La mère a géré cette naissance, sans être dérangée, et les jeunes lynx, aveugles et blottis contre leur mère, sont restés cachés. Mais, «à  maintenant plus d’un mois, les petits commencent à se déplacer et il devient difficile pour la femelle de les maintenir sur l’observatoire». Le 16 juin, la femelle a donc descendu sa progéniture de l’observatoire et les a cachés dans les fourrés au sol. «C’est lors de cette première escapade qu’il a été remarqué la présence de 3 petits et non pas 2, comme initialement imaginé.»

«Encore tout petits, ils restent très difficiles à observer, mais leur esprit joueur les pousse à découvrir de plus en plus leur environnement», explique le zoo. 

Oslo et Aria ont déjà eu une portée de deux chatons, en mai 2020. «L’un a été placé aux Marécottes (VS) et l’autre dans un zoo espagnol», indique le directeur, Roland Bulliard. Les trois nouveaux petits subiront un sort similaire: «La femelle va les garder un peu plus d’une année, puis les chasser, pour qu’ils fassent leur vie. Nous devrons donc les placer.»

 

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11