La Liberté

08.03.2021

Deux experts onusiens déplorent le vote sur le voile intégral

Le rapporteur spécial de l'ONU contre la torture Nils Melzer voit dans le vote contre le voile intégral une discrimination des femmes (archives). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Le rapporteur spécial de l'ONU contre la torture Nils Melzer voit dans le vote contre le voile intégral une discrimination des femmes (archives). © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Partager cet article sur:
08.03.2021

Deux experts indépendants de l'ONU, dont le Zurichois Nils Melzer, déplorent le "oui" à l'initiative sur l'interdiction du voile intégral. Tous deux, qui ne s'expriment pas au nom de l'organisation, dénoncent une "discrimination" contre les femmes.

Sur les réseaux sociaux, le rapporteur spécial contre la torture Nils Melzer a ciblé l'attitude "déplorable" des "préjugés" dont les Suisses ont fait preuve. Et d'ajouter que la discussion est "absurde", parce qu'il est en même temps requis en pleine pandémie de porter le masque dans les zones fermées ou lorsque la distance demandée ne peut être honorée.

Alors que la Journée internationale des droits des femmes est célébrée lundi, le Zurichois estime que l'interdiction fait des musulmanes des "délinquantes". Le vote, une approche "de courte vue", ne contribue pas à les émanciper ni à les protéger. Pire encore, il va étendre leur "isolement" et leur "discrimination".

Un avis partagé par le rapporteur spécial sur la liberté religieuse Ahmed Shaheed. Le Maldivien cible "le sectarisme sous-jacent" de ce dispositif. Celui-ci viole la liberté religieuse et les libertés fondamentales, dit-il.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00