La Liberté

02.03.2021

Fribourg-Gottéron s'impose au shootout à Malley

Reto Berra s'interpose sur la tentative de Christoph Bertschy. © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Reto Berra s'interpose sur la tentative de Christoph Bertschy. © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Partager cet article sur:
02.03.2021

Fribourg a dominé Lausanne 5-4 aux tir au but à Malley. Les Dragons ont été plus réalistes que les Lions.

Comme bien souvent lors de ses derniers matches, Lausanne a disputé plus de 60 minutes, Parce que les Vaudois ont été incapables de clore les débats dans le temps réglementaire. Et ce même s'ils ont bénéficié d'une chance en or avec un avantage numérique à 2'30 de la fin du troisième tiers. Mais ce LHC-là n'a plus l'esprit de tueur. Peut-être l'un des effets cachés de leur dernière quarantaine.

Parce que dans l'ensemble, les Lions ont été plus entreprenants que les Dragons. Et peut-être que si le poteau n'avait pas renvoyé le lancer d'Hudacek à la 38e, le sort de la partie aurait été scellé plus vite.

Mais depuis le début de la saison, les joueurs de Fribourg possèdent une qualité rare, celle de ne pas manquer les occasions lorsqu'elles s'offrent à eux. Le meilleur exemple? Celui du 3-4 de DiDomenico à la 40e. Après une bête pénalité de Grossmann, les Dragons se sont retrouvés en power-play. Et on sait que cette année le jeu de puissance fribourgeois en impose. A la suite d'un cafouillage devant le but lausannois, Julien Sprunger a pu extraire le puck et le transmettre à l'attaquant canadien qui ne pouvait rater le but désert.

A cela s'ajoute la performance moyenne de Tobias Stephan. D'ordinaire solide et rassurant, le numéro 51 des Lions est apparu hésitant, sortant parfois loin de son but et gigotant telle une étoile de mer dans sa peinture. Contre Rapperswil, le dernier rempart n'avait pas semblé irréprochable.

Tout s'est donc joué aux tirs au but et ce sont les Fribourgeois qui ont été les plus habiles via DiDomenico et Herren. Du côté vaudois, seul Hudacek a pu tromper l'excellent Berra.

Difficile de tirer de grands enseignements de cette partie d'un côté comme de l'autre. Lausanne se rassurera en se disant qu'il passe devant Davos pour récupérer la 4e place et que le duo Zurich-Fribourg n'est finalement "qu'à" onze points.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00