La Liberté

21.09.2021

Lausanne se reprend, Fribourg battu pour la 4e fois de suite

Le défenseur vaudois Aurélien Marti sera le premier sur le puck, au détriment du Fribourgeois Matthias Rossi. © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO
Le défenseur vaudois Aurélien Marti sera le premier sur le puck, au détriment du Fribourgeois Matthias Rossi. © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO
L'attaquant fribourgeois David Desharnais fait écran devant le portier lausannois Tobias Stephan. © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO
L'attaquant fribourgeois David Desharnais fait écran devant le portier lausannois Tobias Stephan. © KEYSTONE/CYRIL ZINGARO
Partager cet article sur:
21.09.2021

Lausanne a relevé la tête lors de la 7e journée de National League. A Fribourg, les Vaudois ont pris le meilleur sur Gottéron 5-2 en retrouvant un certain allant offensif.

Après la performance indigne face à Rapperswil samedi, les Lausannois savaient qu'ils devaient montrer un autre visage. Et marquer des buts. Mission accomplie dans les deux cas. On peut même dire que ce fut réalisé en 156 secondes au cours d'un tiers médian dominé de fort belle façon, tout en étant aidé par un brin de chance (le 3-1 de Jäger dévié) et par des errances fribourgeoises comme sur le 4-1 de Bertschy en infériorité numérique avec un Raphael Diaz pas dans son meilleur soir.

Pas question pour John Fust de se caresser le ventre en élevant cette partie au rang de match référence. Parce que son LHC a aussi connu quelques moments qui ont fait suer ses suiveurs et que Tobias Stephan a rendu une copie brillante. Mais les Vaudois souhaitaient pouvoir s'appuyer sur des buteurs et ce sont bien les "suspects usuels" qui ont aidé leurs couleurs. Damien Riat a signé un doublé, alors que le futur Fribourgeois Christoph Bertschy - sifflé par quelques fans de Gottéron - s'est signalé par son 4-1 en box-play pour couper les velléités des Dragons.

Le retour dans l'alignement de Barberio a coûté sa place à Phil Varone. Et force est de constater que l'absence du centre ontarien n'a pas tant déstabilisé le bloc des Lions. Les attaquants suisses ont su prendre leurs responsabilités, à l'image d'un Jason Fuchs auteur de son deuxième but en trois matches.

Pour Gottéron, il s'agit mine de rien de la quatrième défaite consécutive. Pas de quoi réclamer le départ de Christian Dubé puisque les Fribourgeois ont inscrit deux points à la suite de leurs deux revers en prolongation. Mais certains attaquants, on pense par exemple à Rossi ou Herren, n'apportent pas ces buts qui font tellement de bien lorsque les premières lignes se cherchent.

Parce que si le marbre pour la statue de Julien Sprunger a déjà été commandé depuis longtemps à Carrare, le fait que le capitaine de 35 ans soit toujours celui vers qui il faille se tourner lorsque la situation se corse invite certes à l'admiration, mais aussi à une réflexion sur le futur du leadership à St-Léonard une fois que le grand numéro 86 aura raccroché ses patins.

Christian Dubé donne l'impression de chercher encore les meilleures combinaisons, tant défensivement qu'offensivement. Et après un début de saison intéressant et deux succès, le coach et manager général va devoir se racler la soupière pour redonner à ses joueurs un peu de confiance avant un nouveau derby, cette fois vendredi à Genève contre les Aigles.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00