La Liberté

26.11.2020

Le top 3 des plus grandes fortunes en Suisse inchangé (Bilan)

Parmi les fortes variations constatées en 2020, la famille Blocher, propriétaire du chimiste Ems-Chemie, a vu ses avoirs bondir de 4 milliards à 15 milliards de francs, la plus forte hausse du classement. (archives) © KEYSTONE/WALTER BIERI
Parmi les fortes variations constatées en 2020, la famille Blocher, propriétaire du chimiste Ems-Chemie, a vu ses avoirs bondir de 4 milliards à 15 milliards de francs, la plus forte hausse du classement. (archives) © KEYSTONE/WALTER BIERI
Partager cet article sur:
26.11.2020

La tête de classement des plus grandes fortunes établies en Suisse n'a pas changé cette année et reste toujours dominée par la famille Hoffmann-Oeri, héritiers des fondateurs du groupe pharmaceutique Roche.

Faits marquants, la plus grande perte a été enregistrée par les Kamprad, descendants du fondateur d'Ikea, alors que le clan Blocher a vu ses avoirs fortement progresser.

Avec une fortune estimée à 29 milliards de francs, en hausse de 2 milliards, les Hoffmann-Oeri restent les leaders incontestés du classement des 300 plus riches de Suisse établi chaque année par le magazine Bilan.

Gérard Wertheimer, co-propriétaire avec son frère Alain du groupe de luxe français Chanel, vient cette année également en deuxième position avec des avoirs évalués à 25 milliards de francs, en progression de 1 milliard.

La famille Safra, active dans les domaines bancaire, immobilier et agroalimentaire, suit en troisième position. Sa fortune a certes fondu d'un milliard, mais elle totalise 22 milliards de francs, selon le magazine à paraître vendredi.

Pour cette édition, 18 noms ont fait leur apparition dans ce palmarès, notamment Mortimer Junior Sackler (12 milliards), descendant des fondateurs du groupe pharmaceutique américain Purdue Pharma, Philippe Foriel-Destezet (2 milliards), cofondateur et actionnaire d'Adecco, et Kamel Alzarka (1 milliard), fondateur et président du groupe Falcon.

Déconvenue pour Jorge Lemann

Parmi les fortes variations constatées en 2020, la famille Blocher, notamment propriétaire du chimiste Ems-Chemie, a vu ses avoirs bondir de 4 milliards à 15 milliards de francs, la plus forte hausse du classement.

Le Genevois Guillaume Pousaz, fondateur et patron de la société de paiement en ligne checkout.com, a vu sa fortune progresser de 3,5 milliards à 4 milliards de francs, grâce à une levée de fonds valorisant sa start-up à plus de 5 milliards.

A l'inverse, la famille Kamprad, héritiers du fondateur du géant de l'ameublement Ikea, a subi une chute vertigineuse de 11 milliards à 6 milliards de francs. Bilan a indiqué avoir tenu compte dans ses estimations "de nouveaux documents qui prouvent que les enfants d'Ingvar Kamprad n'ont désormais plus aucun contrôle sur la fondation liechtensteinoise détenant la marque Ikea".

Jorge Lemann, actionnaire du brasseur AB Inbev et du groupe agroalimentaire Kraft Heinz, a lui subi une déconvenue de 7 milliards à 15 milliards de francs.

ats, awp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00