La Liberté

06.12.2021

Nouveau record pour les ventes des géants de l'armement

Lockheed-Martin, avec notamment ses avions de combat F-35 Lightning II, a consolidé sa première place avec des ventes d'armes de 58,2 milliards de dollars (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Lockheed-Martin, avec notamment ses avions de combat F-35 Lightning II, a consolidé sa première place avec des ventes d'armes de 58,2 milliards de dollars (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Partager cet article sur:
06.12.2021

Les géants mondiaux de l'armement ont été largement épargnés l'an passé par les effets de la crise économique provoquée par le Covid-19. Ils ont réalisé l'an dernier un nouveau record de ventes, en hausse pour la sixième année de rang, selon un rapport publié lundi.

Le chiffre d'affaires des 100 plus grands groupes du secteur de la défense a atteint en 2020 531 milliards de dollars (488 milliards de francs), dont plus de la moitié par les entreprises américaines, indique l'institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

Cela représente une hausse de 1,3% sur un an de leurs ventes d'armement et de services militaires, alors que, dans le même temps, l'économie mondiale a chuté de plus de 3%, souligne l'organisme de recherche basé en Suède, dont les travaux font référence. Le chiffre d'affaires des 100 plus grands groupes d'armement est en hausse continue depuis 2015, avec une progression totale de 17%, selon le SIPRI.

À l'exception des entreprises russes (-6,5% de ventes) et françaises (-7,7%), les autres principales nations ont vu leurs grandes entreprises progresser l'an dernier.

Américains loin devant

Cinq géants américains monopolisent cette fois encore le haut du classement mondial: Lockheed Martin (avions de combat F-35, missiles) a consolidé sa première place avec des ventes d'armes de 58,2 milliards de dollars, devant Raytheon Technologies nouveau numéro deux après une grande fusion, puis Boeing, Northrop Grumman et General Dynamics.

Le groupe britannique BAE Systems est la première entreprise européenne (6e) avec Airbus (11e). Les groupes chinois Norinco (7e) Avic (8e) et CETC (9e) et américain L3Harris (10e) complètent le top dix.

Selon l'institut, la bonne résistance des grandes entreprises à la conjoncture difficile en 2020 s'explique notamment par les politiques de soutien budgétaire prises face à la pandémie et les effets des confinements.

Mais l'industrie de la défense n'a pas été totalement immune au Covid-19 notamment sur l'aspect industriel. "Dans de nombreux cas, les mesures prises pour freiner le virus ont perturbé les chaînes d'approvisionnement et retardé les livraisons", note le SIPRI.

Derrière les 41 entreprises américaines du Top 100 et leur part de 54%, 26 sociétés européennes ont accaparé 21% des ventes totales. Suivent la Chine (13% du total, avec cinq entreprises) et la Russie (5%, neuf entreprises).

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00