La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Cinéma: Neuchâtel, capitale de l’étrange

Le prochain Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) se déroulera du 5 au 13 juillet. La sélection 2024 met à l’honneur 124 œuvres des cinq continents.

I Saw The TV Glow, de Jane Schoenbrun, un récit initiatique queer et mélancolique très attendu sur les rives de lac de Neuchâtel. © A24
I Saw The TV Glow, de Jane Schoenbrun, un récit initiatique queer et mélancolique très attendu sur les rives de lac de Neuchâtel. © A24

Olivier Wyser

Publié le 20.06.2024

Temps de lecture estimé : 3 minutes

La ville de Neuchâtel s’apprête à frissonner avec la 23e édition du NIFFF (Neuchâtel International Fantastic Film Festival), du 5 au 13 juillet. Genre en constante évolution et qui s’encombre de peu de barrières, le fantastique sera à l’honneur sous toutes ses formes, même les plus mutantes. La sélection 2024 met à l’honneur 124 œuvres des cinq continents (46 pays représentés).

«Plurielle et engagée, la programmation du NIFFF propose une diversité géographique et de genre avec près de la moitié des films de la compétition internationale signés par des femmes ou des personnes non binaires, dont Veronika Franz, Camila Beltran et Jane Shoenbrun», mettent en avant avec fierté les organisateurs. Féministes ou écologiques, intimes ou spectaculaires, les récits fantastiques s’imposent plus que jamais comme «des vecteurs cruciaux pour exprimer les bouleversements sociétaux et politiques qui secouent l’actualité».

Invitée d’honneur, la comédienne italienne Asia Argento – fille de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11