La Liberté

Abstraction figurative ou l’inverse?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Une trentaine d’œuvres concernant la Suisse sont présentées. © Charly Rappo
Une trentaine d’œuvres concernant la Suisse sont présentées. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
12.05.2021

La galerie de Rue expose les toiles de Walter Mafli et les sculptures de Jacques Basler

Maxime Papaux

Glâne » A l’occasion de ses 35 années d’activité, la galerie de Rue met en dialogue les toiles de Walter Mafli et les sculptures du maître des lieux, Jacques Basler. En 2015, l’ancienne menuiserie avait célébré le centenaire du peintre en présentant ses récentes craies abstraites. Aujourd’hui, l’espace d’art fait la part belle aux œuvres figuratives du Saint-Gallois d’origine reflétant son amour pour le lac Léman et la campagne: «Avec mon épouse, on a fait un choix de peintures typiques concernant exclusivement la Suisse. Actuellement, il y en a de moins en moins en circulation, c’est aussi pour cela qu’on en présente une trentaine ici», raconte Jacques Basler.

Walter Mafli (1915-2017) n’a jamais cessé de peintre et d’explorer les techniques et les genres, même lorsque la vue lui fit défaut et ce jusqu’à son décès à l’âge de 102 ans. Ses craies grasses ainsi que ses huiles travaillées à la spatule synthétisent les sujets pour mieux osciller entre la figuration et l’abstracti

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00