La Liberté

Sacs plastique au musée (virtuel)

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un sac plastique pour un mariage royal et un effet bœuf. Plastic Bag Museum/Katrina Cobain
Un sac plastique pour un mariage royal et un effet bœuf. Plastic Bag Museum/Katrina Cobain
Un sac plastique pour un mariage royal et un effet bœuf. Plastic Bag Museum/Katrina Cobain
Un sac plastique pour un mariage royal et un effet bœuf. Plastic Bag Museum/Katrina Cobain
Partager cet article sur:
04.11.2020

L’artiste Katrina Cobain a créé un musée du sac plastique en ligne, en attendant la fin de la pandémie

Stuart Graham

Glasgow » Parce qu’ils «révèlent tant de choses sur notre style de vie» et pour alerter sur leur impact sur l’environnement, l’artiste britannique Katrina Cobain a mis en ligne une collection de sacs plastique, en attendant de pouvoir ouvrir un musée.

Délicatement, comme si elle manipulait un objet ancien et précieux, Katrina Cobain déballe son colis et place soigneusement les sacs plastique qu’il contient sur une table d’exposition d’un atelier de fortune, installé dans une ancienne fabrique de pipes de l’est de la ville écossaise de Glasgow.

Pour l’artiste de 24 ans, ces objets, insignifiants de prime abord, racontent en réalité tout de notre histoire moderne. C’est pourquoi elle les collectionne depuis deux ans, avec dans l’idée d’ouvrir un jour un musée du sac plastique.

Du monde entier

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00