La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L'écrivain Alex Capus raconte l’amour et la Gruyère

L’écrivain d’Olten confère des tonalités bucoliques, historiques et fribourgeoises à son romantisme. Tendre et déroutant

Du pied des Gastlosen à la cour de Versailles, le romancier redessine, dans son cinquième roman traduit en français, la trajectoire historique du mercenaire gruérien Jakob Boschung. © Jean-Baptiste Morel-archives
Du pied des Gastlosen à la cour de Versailles, le romancier redessine, dans son cinquième roman traduit en français, la trajectoire historique du mercenaire gruérien Jakob Boschung. © Jean-Baptiste Morel-archives

Thierry Raboud

Publié le 24.06.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Alex Capus » Sur les lacets enneigés du col du Jaun, la petite Toyota patine, puis s’enfonce mollement dans le bas-côté. Elle ne repartira pas. Alors, pour traverser la nuit dans leur igloo automobile en attendant la lame, Max raconte à Tina «une histoire de cette région», romance bien connue en terres bulloises.

Aux confins de la Gruyère, à quelques coups de canons de la Révolution française, vivait un valet de ferme épris d’une fille de paysan, lequel refuse de laisser sa Marie à ce Jakob sans terre. Mais lorsque le vacher, devenu mercenaire, est appelé à Versailles pour traire les laitières noir et blanc qui broutent dans le faux décor champêtre du domaine de Madame Elisabeth, petite sœur de Louis XVI, le père ne peut se soustraire à l’injonction royale. Et l’histoire devient Histoire, ré&eacut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Un regard sur la guerre

    Evgenia Belorusets » L’écrivaine et photographe publie la chronique qu’elle a tenue du premier jour de l’attaque russe à son départ de Kiev début...
  • pictogramme abonné La Liberté Un home invisible

    Plusieurs romans mettent en scène des héros du troisième âge plutôt funky. Notre sélection de seniors en or pour passer un bon mois d’août
  • pictogramme abonné La Liberté Une inextinguible soif de vengeance

    Émoi adolescentClaque littéraire originelle, découverte d’univers artistiques inconnus, les journalistes culturels de La Liberté se souviennent de leur premier...
  • pictogramme abonné La Liberté Vengeance ou pardon

    Roman » Dans Tu seras mon père, le Genevois Metin Arditi aborde le terrorisme en Italie durant les années 1980. Renato, le personnage principal, a sept ans...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11