La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Tesson broie du noir

Tesson broie du noir
Tesson broie du noir
Publié le 21.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Dessins » Au bout de la fourchette avec laquelle il touillait sa fondue: une main ornée d’une sinistre bague à crâne d’argent. On s’étonnait de ce bijou-vanité, il s’en amusait, Sylvain Tesson, alors qu’on rencontrait l’écrivain à Nuithonie, où il était venu faire étalage de son talent oratoire en décembre dernier. L’arpenteur trompe-la-mort persiste et signe avec un recueil de textes et dessins qui broie du Noir (et confirme au passage qu’on ne peut que difficilement exceller en tout).

A sa manière aphoristique, personnelle et précise, l’écrivain commence par y dire son amour de l’échappée belle, cette manière de vivre sur le fil de la faux en défiant le sort qui bientôt tranchera. De quoi éclairer «le dessein de ses dessins», 250 croquis de pendus et de suicidés réalisés entre 1995 et aujourd’hui, esquissés d’un trait inabouti mais d’esprit, d’une drôlerie inégale et volontiers conjuratoire. Croquis de memento mori que l’on n’enterrera pas trop vite pour leur graphisme app

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00