La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le bonheur des retrouvailles

La Concordia a joué samedi soir au Podium, à Guin, des œuvres de compositrices. © Alain Wicht
La Concordia a joué samedi soir au Podium, à Guin, des œuvres de compositrices. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
Publié le 15.11.2021

Critique La Concordia

Jean-Claude Kolly a donné le chiffre samedi soir: La Concordia a été sevrée de public pendant 21 mois. Le concert au Podium de Guin sentait le bonheur des retrouvailles. Et peut-être qu’il avait aussi, un peu, valeur de test. Rejouer en tutti au plus haut niveau d’«excellence», s’écouter d’un bout à l’autre de la scène, du piano aux registres des basses, et à une septantaine de musiciens, cela reste magique quand l’émotion prend.

On a retrouvé la souplesse de l’orchestre d’harmonie fribourgeois, son ampleur, son amplitude sonore, sans aucune lourdeur, sa capacité à rebondir, à s’alléger, à respirer. Et le programme était admirablement conçu, avec des œuvres descriptives ou narratives, d’autres plus expérimentales, qui jouent sur les timbres e

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00