La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Musique baroque: L’Opéra de l’impératrice fait revivre Lotario de Händel

Une coproduction payernoise, portée par des professionnels, fera vibrer dès vendredi soir la cour jouxtant l’abbatiale.

La mezzo-soprano Julia Deit-Ferrand dans le rôle-titre de Lotario, ici en répétition. © Jean-Baptiste Morel
La mezzo-soprano Julia Deit-Ferrand dans le rôle-titre de Lotario, ici en répétition. © Jean-Baptiste Morel

Elisabeth Haas

Publié le 10.07.2024

Temps de lecture estimé : 7 minutes

C’est un opéra en italien, écrit par un compositeur allemand qui a fait carrière à Londres. Lotario de Händel met en musique le destin hors norme d’Adélaïde, héroïne qui a un lien avec Payerne. Les sources attestent qu’elle est revenue sur ses terres vers la fin de sa vie.

Fille de la reine Berthe, née princesse de Bourgogne, Adélaïde (931-999) n’a pas exactement fondé l’abbaye devenue abbatiale, mais elle l’a rattachée au réseau des abbayes clunisiennes. Et surtout, au Xe siècle, c’est une femme qui a régné: elle a été couronnée impératrice aux côtés de son second mari et a été régente au moment où son petit-fils était trop jeune pour mener les affaires lui-même.

«Les rôles des femmes sont très forts dans cet opéra. Adelaide est presque révolutionnaire. Elle s’élève contre ses tyrans, elle a la force de se battre, elle ne cède pas pour épouser celui qu’elle n’aime pas»
Constance Larrieu

A l’enseigne de L’Opéra de l’impératrice, à voir dès vendredi, la cour du c

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11