La Liberté

L’immobilier est toujours plus cher

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La pandémie a modifié les priorités des ménages qui souhaitent désormais des propriétés avec extérieur ou en périphérie. © Keystone-photo prétexte
La pandémie a modifié les priorités des ménages qui souhaitent désormais des propriétés avec extérieur ou en périphérie. © Keystone-photo prétexte
Partager cet article sur:
02.03.2021

La valeur des maisons a augmenté de 5,5% en moyenne pendant la pandémie, et ça va continuer

Yves Genier

Pierre » Les restrictions liées à la pandémie ont donné un coup de fouet aux prix des logements en propriété, alors qu’elles ont déprécié ceux des immeubles de bureaux. Perceptible dès le printemps dernier, la tendance a été confirmée dans une étude de Credit Suisse publiée ce mardi matin. Mais tous les placements dans la pierre ne sont pas bons à prendre. Les fonds de placement immobiliers, proposés à un large public, sont ainsi devenus, pour la plupart d’entre eux, trop chers.

Epargné par la crise

Les maisons individuelles ont vu leurs prix augmenter de 5,5% l’an dernier, deux fois plus vite que l’année précédente. La progression est à peine moins marquée pour les appartements en propriété: ces derniers ont vu leur valorisation moyenne s’élever de

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00