La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Prison ferme pour Pierin Vincenz

Le Tribunal de district de Zurich a reconnu les deux principaux accusés coupables sur plusieurs points

L’ancien patron de Raiffeisen Pierin Vincenz (à g.) et son avocat Lorenz Erni sont «sonnés» par l’annonce du verdict. © Keystone
L’ancien patron de Raiffeisen Pierin Vincenz (à g.) et son avocat Lorenz Erni sont «sonnés» par l’annonce du verdict. © Keystone

Ariane Gigon, Zurich

Publié le 14.04.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Criminalité » Le sourire a disparu du visage de l’ancien banquier Pierin Vincenz hier sur le coup de 9h30: le Tribunal de district de Zurich venait de le condamner à 3 ans et 9 mois de prison ferme. Beat Stocker, l’autre accusé principal du procès autour du Grison qui avait fait de Raiffeisen la 3e banque du pays, a de son côté écopé de quatre ans, également ferme. Le verdict suscite des commentaires contrastés.

3000

francs. Le montant du jour-amende infligé

«Nous ferons appel, car ce verdict est erroné»: ce fut, hier, le seul commentaire de Lorenz Erni, avocat de Pierin Vincenz. Outre les 45 mois de détention, la Cour inflige à l’ancien président de Raiffeisen 280 jours-amende à 3000 fr. avec sursis. Elle l’a reconnu coupable d’abus de confiance, de gestion déloyale, de faux dans les

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11