La Liberté

Biden à la manœuvre en Ukraine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Lors de sa rencontre hier à Kiev avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky (à gauche), Antony Blinken a appelé Moscou à cesser son action contre l’Ukraine. © Keystone
Lors de sa rencontre hier à Kiev avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky (à gauche), Antony Blinken a appelé Moscou à cesser son action contre l’Ukraine. © Keystone
Partager cet article sur:
07.05.2021

Le secrétaire d’Etat américain est venu à Kiev pour rappeler le soutien de Washington face à la Russie

Stéphane Siohan, Kiev

Ukraine » America is back, en tout cas en Ukraine. Six mois après l’élection de Joe Biden et un mois après le coup de pression militaire russe le long de la frontière ukrainienne, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken est le premier officiel démocrate de haut rang à faire le voyage de Kiev, alors que son prédécesseur républicain, Mike Pompeo, avait rendu visite à Volodymyr Zelensky en janvier 2020, alors même que commençait le premier procès en destitution de Donald Trump.

A l’époque, le Congrès accusait le président Trump d’avoir fait pression sur son homologue ukrainien pour diligenter une enquête sur les affaires du fils de Joe Biden en Ukraine. On connaît la suite de l’histoire. Autant dire que cette semaine, à Kiev, entre bruits de bottes de la Russie, vieilles casseroles de Rudy Giuliani et sombres affaires d’oligarques, les diplomates américains et ukrainiens avaient beaucoup de choses à se dire, mais aussi beaucoup de comptes à régler.

Regard «vers la

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00