La Liberté

Dresseur de tigres condamné

Publié le 29.11.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

France » Le Tribunal correctionnel de Beauvais a condamnéhier Mario M., un dresseur de tigres, à une amende de 5000 euros et à la confiscation de ses dix félins pour mauvais traitements a-t-on appris auprès du parquet.

Le dresseur a également été interdit d’élevage et de présentation d’animaux au public pendant deux ans. Il devra verser quelque 120 000 euros à l’association Tonga Terre d’accueil, pour la prise en charge des tigres dans un refuge dédié dans la Loire, depuis leur saisie fin 2020.

Le prévenu a aussi été reconnu coupable d’infractions multiples au Code du travail, fraudes aux allocations et dissimulation de revenus. Le tribunal a décidé de la confiscation d’un montant de 61 000 euros. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Aides d’Etat pour la transition verte

    Bruxelles veut soutenir les industriels européens face aux subventions américaines et chinoises
  • La junte prolonge l’état d’urgence

    Birmanie » Deux ans après le coup d’Etat qui a renversé Aung San Suu Kyi, les militaires tiennent toujours le pays.L’état d’urgence a été prolongé hier de...
  • Un cas de vache folle

    Pays-Bas » Un cas d’encéphalopathie bovine spongiforme, connue sous le nom de «maladie de la vache folle» et potentiellement dangereuse pour l’homme, a été...
  • pictogramme abonné La Liberté Italie: «La mafia veut acheter l'Etat»

    Malgré l’arrestation d’un parrain de Cosa Nostra, la mafia a encore de l’avenir, selon Alfonso Sabella, ex-substitut du procureur du pool anti-mafia de Palerme.
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11