La Liberté

Elevages danois dans la tourmente

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La décision d’abattre plus de 17 millions de visons, animaux sains compris, sans base légale révolte l’opposition de droite. © Keystone
La décision d’abattre plus de 17 millions de visons, animaux sains compris, sans base légale révolte l’opposition de droite. © Keystone
Partager cet article sur:
18.11.2020

La décision d’abattre des millions de visons d’élevage crée de l’agitation politique au Danemark

Slim Allagui, Copenhague

Virus » Des visons infectés par le virus SARS-CoV-2 pourraient-ils être à l’origine de l’éclatement de la pandémie à Wuhan en Chine il y a environ un an? Dans un entretien accordé au quotidien danois Berlingske Tidende le week-end dernier, cette éventualité est envisagée par un expert en sécurité alimentaire de l’Organisation mondiale de la santé, Peter Ben Embarek. «L’animal hôte qui a démarré la chaîne de contamination pourrait être un vison ou une espèce ressemblante qui est sensible au virus», a-t-il déclaré.

Au Danemark, premier exportateur mondial de peaux de visons, les premières contaminations au SARS-CoV-2 signalées en juin dans des élevages situés au nord du pays (et qui se sont étendues à 265 exploitations) suscitent une inquiétude croissante depuis la fin du mois d’octobre.

En effet les chercheurs de l’Institut de sérologie d’Etat (SSI) ont découvert qu’une variante mutante du SARS-CoV-2 avait été transmise par ces animaux à une douzaine de personnes. Cette

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00