La Liberté

La lutte contre la pandémie légitimée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Une manifestation d’opposants aux mesures restrictives imposées par la pandémie a été stoppée hier par la police à coups de canons à eau et de gaz lacrymogènes en plein centre de Berlin. Keystone
Une manifestation d’opposants aux mesures restrictives imposées par la pandémie a été stoppée hier par la police à coups de canons à eau et de gaz lacrymogènes en plein centre de Berlin. Keystone
Partager cet article sur:
19.11.2020

Après 7 mois de politique contre le Covid à coups de décrets, Berlin est obligé d’amender sa loi

Thomas Schnee, Berlin

Coronavirus » L’amendement de la loi de protection contre les infections, voté hier en urgence et à une large majorité par les deux Chambres du Parlement est-il synonyme d’un affaiblissement important de la démocratie allemande ou au contraire de son renforcement? Il est trop tôt pour le dire. Mais c’est autour de cette question que s’est articulée la journée politique d’hier, émotionnellement très chargée.

Hors du bâtiment du Reichstag, les nombreux effectifs de la police antiémeute ont en effet utilisé des canons à eau pour disperser une dizaine de milliers de manifestants anti-masques et anti-vaccins. Une partie d’entre eux, intégrant de nombreux éléments d’extrême droite, était surtout venue manifester contre un prétendu coup de force législatif du gouvernement fédé

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00