La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les pacifistes allemands pris de court

Le tournant militaire de Berlin face à la guerre en Ukraine a débordé les puissants mouvements pacifistes

A Stuttgart, un homme se tient assis en retrait lors d’une des Marches annuelles de Pâques pour la paix et la justice. © Keystone
A Stuttgart, un homme se tient assis en retrait lors d’une des Marches annuelles de Pâques pour la paix et la justice. © Keystone

Thomas Schnee, Berlin

Publié le 25.08.2022

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Allemagne » La «cloche de la paix mondiale», installée à Berlin au bord d’un petit étang du parc de Friedrichshain, retentit gravement. Une cinquantaine de militants pacifistes de la première heure sont venus avec leurs banderoles antinucléaires pour faire résonner la grosse cloche japonaise. Nous sommes le samedi 6 août. Il est 8 h 15. Il y a 77 ans, à la même heure, la première bombe atomique militaire rasait la ville d’Hiroshima, au Japon, pulvérisant d’un seul coup près de 100 000 existences.

«Nos actions contre les armes atomiques ont démarré fin juillet avec un «jeûne» pour Hiroshima qui est suivi dans toute l’Allemagne. Evidemment, cette année n’est pas comme les autres. Il y a la guerre en Ukraine et notre gouvernement a promis 100 milliards d’euros pour développer l’arm&ea

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11