La Liberté

Rome, ville de l’éternelle instabilité

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
16.01.2021

éclairage » Plus de 70 gouvernements depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, 20 depuis 30 ans, avec une durée moyenne d’à peine plus de 1 an et demi! L’Italie détient un triste record mondial en matière d’instabilité chronique. Une fois encore, cette semaine, l’ancien premier ministre Matteo Renzi (photo Keystone) n’a pas résisté à la tentation de rallonger la liste.

En retirant l’appui clé de son petit parti de gauche (Italia Viva, IV) au gouvernement de Giuseppe Conte, Renzi a précipité une nouvelle crise, qui couvait certes depuis des mois. Sans les 18 sénateurs et 31 députés d’IV, l’actuel chef du gouvernement ne dispose plus d’une majorité au parlement. La coalition au pouvoir vacille une fois encore, avec le risque de devoir forcer un pays en pleine pandémie à retourner aux urnes

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00