La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Taïwan n’a pas peur de la guerre»

Le chef de la diplomatie, Joseph Wu, entend renforcer les liens avec ses alliés face à la Chine

Joseph Wu s’attend à ce que le dirigeant chinois Xi Jinping intensifie les menaces et l’intimidation militaires au cours de son troisième mandat. © Keystone
Joseph Wu s’attend à ce que le dirigeant chinois Xi Jinping intensifie les menaces et l’intimidation militaires au cours de son troisième mandat. © Keystone

Thierry Jacolet, de retour de Taipei

Publié le 24.11.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Taïwan debout (3/4) » La Liberté est allée mesurer sur l’île l’état de préparation face à la menace chinoise.

La guerre du détroit aura-t-elle lieu? Si la Chine hésite à passer à l’action contre Taïwan, elle gagne pour le moment la bataille diplomatique. Plusieurs Etats comme le Panama, les îles Salomon ou le Burkina Faso ont rompu ces dernières années avec Taipei pour se jeter dans les bras de Pékin. Le résultat de la «diplomatie du chéquier» de la Chine depuis l’élection en 2016 de sa bête noire à la tête du pays, la pro-indépendantiste Tsai Ing-wen.

Même s’il entretient des relations diplomatiques avec des dizaines d'Etats, dont la Suisse qui accueille une représentation diplomatique depuis 1979, Taïwan reste isolé sur la sc&egra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11