La Liberté

Colombine est une vagabonde coquine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les ancolies ont un comportement singulier car elles ne restent pas longtemps à l’endroit dédié et ont le toupet de se déplacer sans vous le demander. Jean-Luc Pasquier
Les ancolies ont un comportement singulier car elles ne restent pas longtemps à l’endroit dédié et ont le toupet de se déplacer sans vous le demander. Jean-Luc Pasquier
Partager cet article sur:
04.05.2021

Jean-Luc Pasquier

Jardinage

La petite Colombine adorait passer ses soirées à écouter les légendes contées par les anciens. Devant un feu d’été, elle restait éveillée aussi longtemps que ses yeux lui permettaient de lutter. Puis, elle s’assoupissait doucement au son monocorde des voix, blottie dans les bras de son breton de grand-papa. Avec bienveillance, le vieil homme de la mer la recouvrait alors d’un pan de sa parka, au cas où l’Ankou passerait par là. Sécurisée par cette couette magique, Colombine glissait ensuite dans des rêves fantastiques. Malgré tout, elle craignait un peu l’Ankou. Alors, Grand-Papa la rassurait en lui disant qu’il faisait partie du monde des morts et des vivants, mais Colombine aurait préféré lui casser les dents. A cela, il lui répondait que l’Ankou était plus bête que méchant.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00