La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le commun des choses

Jean-Michel Robert et François Maillard exposent leurs peintures et céramiques

Les artistes mettent à l’honneur les objets qui habitent nos vies. © Alain Wicht
Les artistes mettent à l’honneur les objets qui habitent nos vies. © Alain Wicht

Maxime Papaux

Publié le 30.03.2023

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Fribourg » Le fondateur de Trait Noir, Jean-Michel Robert, et le programmateur des expositions de la galerie, François Maillard, livrent leur regard sur la nature morte. Ils mettent ainsi à l’honneur ces objets qui habitent nos vies, ancrent notre rapport au réel et participent à la production de notre existence. Peintures et céramiques y concourent d’un matérialisme poétique et hédoniste.

«La nature morte est à la peinture ce que la méditation est à la vie active», remarque Jean-Michel Robert, pour qui ce genre contemplatif permet de se libérer de l’ego et du concept afin de créer une peinture pour la peinture où l’objet se fait à la fois mémoire et matière à composition. «Pour moi, c’est un laboratoire, une occasion de se poser la question: qu’est-ce que la peinture? Donc, c’est pl

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11