La Liberté

Le daron fait de la résistance

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Artus et Camille Lou ne comprennent pas vraiment ce qui leur arrive lorsque leur père Gérard Jugnot (à dr.) pète un plomb. © Pathé Films
Artus et Camille Lou ne comprennent pas vraiment ce qui leur arrive lorsque leur père Gérard Jugnot (à dr.) pète un plomb. © Pathé Films
Partager cet article sur:
14.09.2021

Gérard Jugnot joue un tour pendable à ses rejetons trop oisifs à son goût dans Pourris gâtés. Interview

Olivier Wyser

Pourris gâtés » Ils sont fêtards, paresseux, dépensiers… Bref, ils sont pourris gâtés. Les trois enfants de Francis Bartek, un capitaine d’industrie bosseur mais souvent absent pour ses affaires, ne pensent qu’à une chose: se la couler douce aux frais du daron. N’en pouvant plus, leur père tente un stratagème désespéré pour mettre un peu de plomb dans la tête de ses rejetons aussi oisifs que capricieux. L’industriel leur fait croire qu’ils sont totalement ruinés. C’en est fini de la vie de patachon. Maintenant il va falloir faire quelque chose d’inimaginable: travailler.

Pourris gâtés, comédie grand public construite sur un fond social de son temps, a été inspiré au réalisateur Nicolas Cuche (La Chance de ma vie, Prêt à tout) par un film mexicain, Nosotros los noble

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00