La Liberté

Les lumières s’éteignent à Nuithonie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Yves Jenny dans Le Traitement. Le comédien vit déjà l’arrêt abrupt d’un deuxième spectacle après la première, après Une rose et un balai, en mars. Guillaume Perret
Yves Jenny dans Le Traitement. Le comédien vit déjà l’arrêt abrupt d’un deuxième spectacle après la première, après Une rose et un balai, en mars. Guillaume Perret
Partager cet article sur:
06.11.2020

Quatre premières devaient avoir lieu cette fin de semaine. Le Covid-19 en a décidé autrement

Elisabeth Haas

Théâtre » Elle est la seule à être passée entre les gouttes. La première de la pièce Le Traitement, dans la mise en scène de Julien Schmutz, a pu être donnée mercredi en début de soirée, à Nuithonie, juste avant que ne sonne le glas des fermetures. Des quatre créations fribourgeoises à l’affiche cette semaine, c’est la seule qui a pu avoir lieu en public, en petit comité, vu les restrictions déjà de mise.

La mezzo-soprano Marie-France Baechler n’a pas pu montrer son solo Ne m’appelez pas Marie, Philippe Wicht a dû renoncer, pour la seconde fois, à présenter Horror of Me dans le cadre du Plan BB du Festival du Belluard, et le Théâtre des Osses s’apprêtait pourtant à renouer avec son public dans les plus strictes conditions sanitaires avec les Lettres à nos aî

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00