La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Conseil d'Etat fribourgeois: les enfants pas encore bannis des patrouilleurs scolaires

Dans une question adressée au Conseil d'Etat fribourgeois, le député centriste Markus Julmy demande si le système des patrouilleurs scolaires pourrait à l'avenir être réservé aux adultes. Si les enfants ne sont pour le moment pas exclus des effectifs, ils sont de plus en plus souvent remplacés, répond en substance le Gouvernement cantonal.

Au cours des cinq dernières années, 23 incidents – principalement des cas d’inobservation des signes des patrouilleurs scolaires – ont été annoncés à la police fribourgeoise. Keystone © KEYSTONE
Au cours des cinq dernières années, 23 incidents – principalement des cas d’inobservation des signes des patrouilleurs scolaires – ont été annoncés à la police fribourgeoise. Keystone © KEYSTONE

Nicolas Maradan

Publié le 30.06.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Dans sa question, Markus Julmy rappelle: «Dans son communiqué de presse du 22 février 2022, le Bureau de prévention des accidents (bpa) demande un changement de paradigme: à l’avenir, seuls les adultes seraient autorisés à effectuer des patrouilles scolaires». L'élu demande dès lors si le canton de Fribourg a été approché par le bpa afin de mettre en application cette volonté.

Dans sa réponse, le Gouvernement commence par réaffirmer «son attachement au système des patrouilleurs scolaires qui fait partie de la tradition fribourgeoise dès l’introduction en Suisse, en 1952, de ce service bénévole d’accompagnement sur le chemin de l’école initialement développé aux Etats-Unis». Dans le canton de Fribourg, le système des patrouilleurs est assuré par des él&egrav

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11