La Liberté

L’éolien occupe le nouveau législatif

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
15.05.2021

Belfaux » La commune temporise sur la question du parc des Collines de La Sonnaz.

Le Conseil général de Belfaux s’est constitué mardi soir en séance. Deux femmes sont à sa tête pour 2021: Marianne Aebischer, du groupe PDC-Belfaux Futuro, à la présidence; et Véronique Rebetez, du PS-PCS et Ouverture, à la vice-présidence. Elles, ainsi que les membres du bureau pour 2021-2026, des diverses commissions et les représentants pour l’Agglomération fribourgeoise, ont été élues tacitement.

Dans les divers, la syndique a abordé le sujet éolien, en particulier le parc dit des Collines de La Sonnaz, prévu entre Belfaux, Misery-Courtion, La Sonnaz et Courtepin. Elle a présenté la position de l’Exécutif belfagien.

Belfaux demande en premier lieu davantage de temps pour se prononcer sur la proposition de Groupe E, soit que chacune des communes-sites délègue un conseiller communal pour intégrer le comité de pilotage sur les parcs. La commune souhaiterait également que les quatre

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00