La Liberté

L’expérimentation est allée trop loin

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les recherches du professeur portaient sur les effets d’une modification du cycle de luminosité sur la gestation des souris. Il ne l’avait pas formulé ainsi dans sa demande d’autorisation. © Keystone/photo prétexte
Les recherches du professeur portaient sur les effets d’une modification du cycle de luminosité sur la gestation des souris. Il ne l’avait pas formulé ainsi dans sa demande d’autorisation. © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
28.04.2021

Un professeur condamné pour des tests sur des souris au-delà du cadre autorisé

Marc-Roland Zoellig

Université » Un professeur de biochimie de l’Université de Fribourg a écopé récemment de 5000 francs d’amende pour infraction à la loi sur la protection des animaux. Dans une ordonnance pénale entrée en force, le Ministère public, saisi par le Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (SAAV), a estimé que les expérimentations qu’il avait menées sur des souris portantes – et qui ont donné lieu à une publication en mai 2020 – étaient allées au-delà du cadre prévu par les autorisations lui ayant été accordées en 2016 et 2018 par le SAAV.

5000

francs, c’est le montant de l’amende.

Par omission

Renommé pour ses travaux sur l’horloge biologique interne, le professeur avait sollicité et obten

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00