La Liberté

La fin de 135 ans d’histoire

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Claude et Charlotte Rapin, 40 ans de mariage au compteur, se réjouissent de profiter de leur retraite ensemble. Leur secret de longévité: «Nous faisons partie de cette génération qui a appris à réparer ce qui est cassé. Et non pas à jeter…» Alain Wicht
Claude et Charlotte Rapin, 40 ans de mariage au compteur, se réjouissent de profiter de leur retraite ensemble. Leur secret de longévité: «Nous faisons partie de cette génération qui a appris à réparer ce qui est cassé. Et non pas à jeter…» Alain Wicht
Partager cet article sur:
22.12.2020

Claude et Charlotte Rapin s’apprêtent à fermer leur quincaillerie plus que centenaire

Delphine Francey

Payerne » En cet après-midi de décembre, les clients masqués défilent dans la quincaillerie Rapin, à Payerne. Fait inhabituel, certains présentoirs sont quasiment vides. Claude et Charlotte Rapin, patrons des lieux, liquident leur stock, car dans quelques mois ils doivent remettre à un nouveau propriétaire le bâtiment, qui a pignon sur la rue de Lausanne. Ils baisseront ainsi le rideau d’un commerce familial créé il y a plus de 135 ans pour profiter d’une retraite bien méritée. C’est toute une page d’histoire payernoise qui se tourne.

Claude Rapin s’accorde une petite pause, dans le bureau vitré installé juste après le comptoir, tout en surveillant d’un œil l’arrivée de clients. La pièce est remplie d’étagères qui supportent le poids des innombrables classeurs. Parmi les diver

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00