La Liberté

Le premier jeune de l’ensemble

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A 65 ans, Théophanis Kapsopoulos est toujours aussi enthousiaste après cinq décennies de direction - ici lors d’une répétition pour le concert du 50e. © Charly Rappo
A 65 ans, Théophanis Kapsopoulos est toujours aussi enthousiaste après cinq décennies de direction - ici lors d’une répétition pour le concert du 50e. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
25.10.2021

Théophanis Kapsopoulos tient la baguette de chef à l’Orchestre des jeunes de Fribourg depuis 50 ans

Patrick Chuard

Musique » Théo se marre. Un demi-siècle! «Quelqu’un m’a dit que ce n’est plus de la fidélité, c’est de l’entêtement», a-t-il lancé hier devant un public de plusieurs centaines de personnes à l’Université de Fribourg, dans l’aula de Miséricorde. Le concert de jubilé que donnait ce jour-là l’Orchestre des jeunes de Fribourg (OJF), dont il est le directeur, a été l’occasion d’un bref coup d’œil vers le passé.

Théo dit qu’il n’aime pas regarder dans le rétroviseur. Inutile de lui parler des 800 concerts donnés depuis 1971. Dimanche, c’était Brahms et Beethoven. Le mois prochain, ce sera Haydn et Mozart. Ces cinq prochaines années, l’OJF jouera l’intégrale des concertos pour piano avec le soliste Benjamin Engeli. C’est ce qui compte pour lui. A la tête d’un orchestre dont les instrumentistes amateurs ont entre 13 et 20 ans et qui se renouvelle constamment, mieux vaut être enthousiaste que nostalgique. A voir le chef sautiller, grimacer, faire des gestes expressifs, il est clair q

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00