La Liberté

Pas plus pour les girons

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
15.06.2021

Soutien » Le Conseil d’Etat reconnaît que la situation est difficile pour les sociétés organisant des girons ou des fêtes de chant. Dès lors, il propose d’accepter un mandat du Grand Conseil visant à les soutenir.

Nombre de manifestations ont été reportées, et la pause forcée de cette dernière année pèse sur les finances et la motivation. Les députés signataires du mandat suggèrent de créer un fonds qui permettrait de relancer la machine. Le Conseil d’Etat ne va pas aussi loin et rappelle que diverses aides sont déjà allouées. Les dommages subis en cas d’annulation d’une manifestation sont indemnisés à hauteur de 80%. Des contributions sont également allouées via les faîtières pour certains projets. Enfin, un «parapluie de protection» va être prochainement mis en place pour les manifestations à caractère intercantonal.

Les girons des jeunesses n’entrent pas dans ce cadre, mais le Conseil d’Etat rappelle qu’il a constitué récemment un comité de pilotage pour élaborer un

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00