La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Procès: le pizzaïolo broyard livrait aussi de la drogue

Un trentenaire risque sept ans de prison pour avoir supervisé un gros trafic de stups depuis la Broye

En perquisitionnant un studio que l’accusé louait dans le Seeland bernois, les enquêteurs avaient trouvé cinq pains d’héroïne ressemblant à ceux-ci. © Vincent Murith/photo prétexte
En perquisitionnant un studio que l’accusé louait dans le Seeland bernois, les enquêteurs avaient trouvé cinq pains d’héroïne ressemblant à ceux-ci. © Vincent Murith/photo prétexte

Marc-Roland Zoellig

Publié le 22.06.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Justice » En février 2020, lorsque la police avait perquisitionné un studio loué dans le Seeland bernois par un trentenaire de nationalité suisse domicilié dans la Broye fribourgeoise, les agents n’avaient pas été tellement surpris d’y trouver 2,5 kilos d’héroïne conditionnée en «pains», ainsi que 2 kilos de produit de coupage, des gants en latex, des rouleaux de cellophane et un mixer. Le locataire des lieux, déjà condamné en 2012 et 2017 respectivement pour brigandage et crime contre la loi fédérale sur les stupéfiants, était sur leur radar depuis des mois, soupçonné qu’il était de s’adonner à un vaste trafic de drogue dans les cantons de Fribourg, de Berne et de Neuchâtel.

Arrêté la veille à bord de l’une de ses trois voitures allemandes – un

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11