La Liberté

Quinze jeunes en attente de parrainage

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
04.08.2021

Fribourg » ParMi organise des parrainages pour des jeunes réfugiés non accompagnés par des Fribourgeois, recherche des bénévoles. La crise liée au Covid ne facilite rien.

«Un enrichissement mutuel.» C’est ce que propose l’association ParMi, créée en 2017 afin d’«encourager la population à soutenir l’intégration sociale et professionnelle des mineurs non accompagnés ou jeunes adultes dans le canton et disposer d’une plateforme d’échange». Elle lance aujourd’hui un appel aux bénévoles prêts à s’engager pour un an de parrainage. «Une quinzaine de migrants de 18 à 22 ans sont en attente. Parmi eux, trois femmes, dont une maman d’un enfant de deux ans», expose Zélie Schneider, coordinatrice.

L’association cherche à leur permettre de s’insérer dans un réseau, s’intégrer dans le milieu social, nouer des contacts avec des gens maîtrisant le français, sans tracasseries administratives: «Les jeunes viennent vers nous car ils souhaitent s’intégrer, entrer en échange, comprendre l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00