La Liberté

Une cité née au Mésolithique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Estavayer-le-Lac en 1599. Peinture à la gouache de Joseph Hörttner.
Estavayer-le-Lac en 1599. Peinture à la gouache de Joseph Hörttner.
Partager cet article sur:
20.11.2020

L’historien des monuments Daniel de Raemy retrace le passé d’Estavayer-le-Lac à travers un livre

Lise-Marie Piller

Estavayer-le-Lac » Saviez-vous qu’Estavayer-le-Lac pourrait souffler un gâteau de 10’000 bougies? L’historien des monuments Daniel de Raemy s’est plongé avec délice dans la longue histoire de cette ville apparue au Moyen Age, qu’il raconte dans l’ouvrage Le district de la Broye I. La ville d’Estavayer-le-Lac, commandé par la Société d’histoire de l’art en Suisse (SHAS) et qui vient de paraître.

Tout débute au Mésolithique, entre 8000 et 5500 av. J.-C. Les berges du lac de Neuchâtel sont occupées, comme l’atteste une pirogue découverte sous le château de Chenaux. Entre 1000 et 900 av. J.-C., un important village s’étend vers le port actuel. Puis durant l’Antiquité, c’est le trou noir. Aucun vestige n’a été retrouvé sur l’emplacement d’Estavayer-le-Lac.<

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00