La Liberté

Une peine légère pour avoir renversé Erwin Jutzet

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
23.10.2021

Justice » Le Tribunal cantonal a confirmé la condamnation avec sursis de l’automobiliste qui avait sérieusement blessé l’ancien conseiller d’Etat.

Vingt jours-amende à 50 francs avec sursis pendant quatre ans et 500 francs d’amende ferme. Voilà la peine dont a écopé hier le conducteur qui avait, dans l’après-midi du 9 janvier 2020 près d’Uebewil (Villars-les-Joncs), renversé Erwin Jutzet sur une route de campagne interdite au trafic automobile, alors que l’ancien conseiller d’Etat socialiste faisait une balade à vélo. Le Tribunal cantonal (TC) a rejeté le recours déposé par le politicien retraité, âgé de 70 ans, contre une peine qu’il estime bien trop clémente en regard du comportement du prévenu et des conséquences de l’accident.

Comme il l’avait déjà rappelé devant la juge de police de la Singine (LL des 3 et 6 mars), Erwin Jutzet a subi de sérieuses lésions à la colonne vertébrale et au coude gauche. Egalement touché à un genou et à la tête, il avait dû être hospita

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00