La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Victimes de violences mieux accueillies

La police de Lausanne a désormais un espace dédié à la prise en charge des plaignantes

L’inspectrice principale Albane Bruigom dans le nouvel espace conçu pour accueillir avec «bienveillance» les victimes de violences. © Keystone
L’inspectrice principale Albane Bruigom dans le nouvel espace conçu pour accueillir avec «bienveillance» les victimes de violences. © Keystone

Selver Kabacalman

Publié le 14.06.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Féminicides » Porter plainte n’est pas facile, en particulier lorsque l’on est victime de violences conjugales ou domestiques. Afin de mieux accueillir les victimes de violences, la police de Lausanne a ouvert un espace neutre, hors de ses locaux traditionnels. Elle renforce en même temps les effectifs de son unité spécialisée pour les victimes de violences créée il y a plus d’un an.

Trois pièces ont été spécialement aménagées. Il s’agit d’un salon, d’un bureau et d’une salle de conférences. Dans le salon, plantes, canapés, fauteuils et photographies sont là pour créer une «ambiance apaisante». L’idée est simple: assurer aux victimes un cadre «bienveillant» et «empathique» qui favorise le dialogue et permette de créer un rapport de confiance entre le pol

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11