La Liberté

Une pluie d’étoiles à Eugene

Publié le 28.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Athlétisme » La Diamond League portera bien son nom aujourd’hui dans l’Oregon.

Thompson-Herah, Coleman, Richardson, Crouser, Duplantis... La Diamond League portera bien son nom à Eugene: à de rares exceptions près, les joyaux actuels de l’athlétisme, notamment sur 100 m, participeront aujourd’hui au meeting dans l’Oregon, où auront justement lieu les mondiaux en juillet. Hormis le champion olympique italien Marcell Jacobs, forfait en raison d’une élongation, sans qu’on sache à quel muscle, la ligne droite sur la piste du Hayward Field sera cinq étoiles. Il y aura les autres médaillés de Tokyo l’été dernier, l’Américain Fred Kerley (argent) et le Canadien Andre De Grasse (bronze). Christian Coleman, champion du monde en titre, auteur d’un retour timide (10’’09), le 8 mai à Tokyo, lors de sa première course sur la distance depuis sa suspension de 18 mois pour des manquements à ses obligations de localisation, sera aussi de la partie.

Erriyon Knighton, devenu à 18 ans seulement le quatrième homme le plus rapide de l’histoire sur 200 m (19’’49) à Baton Rouge au début du mois, pourrait lui devenir le premier lycéen à courir sous les 10 secondes. Sont également engagés Noah Lyles, champion du monde en titre du demi-tour de piste, qui avait fini premier de la Diamond League sur 100 m en 2019, ou encore Trayvon Bromell, qui a couru en 9’’75 lors d’un meeting en Floride le 1er mai.

Le 100 m femmes aura également fière allure avec, en favorite, la double championne olympique Elaine Thompson-Herah. La Jamaïcaine reste sur une victoire à Kingston samedi dernier, deux jours après avoir déclaré forfait pour l’étape prévue le même jour à Birmingham, en Angleterre, en raison d’une blessure à l’épaule. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00