La Liberté

Karl Egloff: l’heptathlon de l’impossible

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le 20 juin 2019, Karl Egloff est au sommet du Denali, aussi appelé le Mont-McKinley (6194 m): 7h40 de montée, 4h05 de descente (sans skis) © DR
Le 20 juin 2019, Karl Egloff est au sommet du Denali, aussi appelé le Mont-McKinley (6194 m): 7h40 de montée, 4h05 de descente (sans skis) © DR
Partager cet article sur:
15.12.2020

Le Suisso-Equatorien grimpe les plus hauts sommets du monde dans des temps record

Jean Ammann

Montagne » Il ne faut pas se tromper et inverser la proposition: ce n’est pas Karl Egloff qui est dans l’ombre de Kilian Jornet, c’est Kilian Jornet qui est dans l’ombre de Karl Egloff. Car ce Suisso-Equatorien de 39 ans, né d’une mère équatorienne et d’un père suisse, est en train de battre l’un après l’autre les records de Kilian Jornet sur les plus hauts sommets du monde: Kilimandjaro, Aconcagua, Denali-McKinley, tous ces sommets ont été gravis dans un temps record par Karl Egloff.

.embed-container { position: relative; padding-bottom: 56.25%; height: 0; overflow: hidden; max-width: 100%; } .embed-container iframe, .embed-container object, .embed-container embed { position: absolute; top: 0; left: 0; width: 100%; height: 100%; }

 

L’année prochaine, Karl Egloff s’attaquera au record de la Pyramide Carstensz, en Indonésie,

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00