La Liberté

L’Eurocoupe viendra bien assez tôt

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Sous les yeux de Sébastien Davet, Alexander Hart (en bleu) prend le dessus sur Vid Milenkovic. © Keystone
Sous les yeux de Sébastien Davet, Alexander Hart (en bleu) prend le dessus sur Vid Milenkovic. © Keystone
Partager cet article sur:
18.01.2021

Après les Starwings, défaits 59-79, et avant la Pologne, Olympic doit encore affronter Union Neuchâtel

pierre Salinas, Birsfelden

Basketball » Elle arrive, elle est là. A la fin de la semaine, Olympic s’envolera pour la Pologne, où il disputera du 26 au 29 janvier la phase de poules de l’Eurocoupe FIBA. A l’image d’Alexander Hart, les Fribourgeois ont tellement «hâte d’y être» qu’ils ont peut-être oublié qu’il leur restait deux matches de SB League avant le grand départ. Malgré un relâchement coupable mais que nous qualifierons d’humain, le premier, samedi face aux Starwings, n’a finalement été qu’une formalité (59-79). Le second, demain contre Union Neuchâtel, une équipe non pas de bas mais de haut de classement, promet d’être autrement plus compliqué. Ce qui n’est pas une mauvaise nouvelle, au contraire.

Car à la Sporthalle de Birsfelden, Olympic s’est rapidement reposé sur ses laurier

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00