La Liberté

Oublier, pour tout recommencer

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Mercredi, Marquis Jackson a ouvert les hostilités d’un trois points après 20 secondes. Alain Wicht © Lib/Alain Wicht
Mercredi, Marquis Jackson a ouvert les hostilités d’un trois points après 20 secondes. Alain Wicht © Lib/Alain Wicht
Partager cet article sur:
13.05.2021

Fribourg Olympic a largement dominé Boncourt mercredi soir (105-53), mais le plus dur reste à venir

Patrick Biolley

Basketball » Il y a des signes qui ne trompent pas. Dans les regards, dans l’attitude, dans son insolence aussi, Fribourg Olympic avait besoin de reprendre confiance. Pas que tout le (très) bon travail effectué avant la défaite face à Genève en finale de la Coupe de Suisse ait été effacé en quatre quart-temps, ça non, mais simplement un besoin légitime de retrouver la voie du succès. Et les Fribourgeois n’ont pas fait les choses à moitié mercredi soir face à Boncourt lors de l’acte I des quarts de finale. Après le premier quart-temps, tout était dit. Le tableau d’affichage montrait alors 31-5 et malgré quelques petites sautes de concentration dans le deuxième dix et des soucis au rebond, jamais les Fribourgeois n’ont sourcillé pour l’emporter au final 105-53.

«L’important est que n&rsqu

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00