La Liberté

Filippo Ganna brille sur le Giro

Partager cet article sur:
08.10.2020

Cyclisme » L’Italien Filippo Ganna a gagné en solitaire la 5e étape du Tour d’Italie et fêté son deuxième succès dans ce Giro 2020.

Filippo Ganna avait déjà gagné la 1re étape contre-la-montre à Palerme et porté le maillot rose durant les deux premiers jours. Il avait perdu sa tunique lors de l’étape de l’Etna. Son successeur en tête, le Portugais Joao Almeida a conservé le maillot rose à l’issue de cette étape de moyenne montagne. Ganna (24 ans) faisait partie de l’échappée du jour, qui s’était rapidement formée avant le 50e km. Dans le brouillard et la pluie, il a lâché ses compagnons à 16 km du but, dans la principale difficulté de la journée, le Valico di Montescuro. Le récent champion du monde du contre-la-montre, impressionnant de puissance, a fini tout seul et apporté un superbe succès à l’équipe Ineos au lendemain de l’abandon de Geraint Thomas. C’est son premier succès professionnel dans une course en ligne: les six autres avaient été gagnés en contre-la-montre par le natif de Verbania, sur les bords du lac Majeur.

«Mardi, Geraint Thomas m’a dit de partir en échappée. Au fond, j’ai respecté les ordres de mon capitaine même si maintenant il est malheureusement à la maison», a déclaré le géant piémontais, 1,93 m pour un poids habituel de 82 kg. «Mais, ce matin, j’étais à 83 kg», a-t-il avoué en souriant.

Légèrement en difficulté dans la montée finale, Joao Almeida a su s’accrocher pour finir 3e derrière l’Autrichien Patrick Konrad et prendre ainsi une bonification de 4 secondes. Le peloton des favoris est arrivé à 34 secondes de Ganna. L’Equatorien Jonathan Caicedo, qui était 2e du général, a lui craqué dans le Valico di Montescuro. Le nouveau dauphin du maillot rose est désormais l’Espagnol Pello Bilbao, qui est à 43 secondes.

En revanche, les favoris sont restés groupés bien que l’Italien Vincenzo Nibali ait forcé l’allure dans la descente inégale du Montescuro, sur une chaussée glissante en raison de la pluie. Mais le Danois Jakob Fuglsang, vigilant, est resté au contact du «Squale», qui fait figure de favori. Aujourd’hui, la 6e étape, longue de 199 kilomètres, poursuit sa remontée dans le sens sud-nord pour relier Castrovillari à Matera. L’arrivée, pour puncheurs, est jugée au bout d’un faux plat montant qui avait tourné à l’avantage de l’Allemand John Degenkolb en 2013. ATS

Classements

103e Tour d’Italie. 5e étape, Mileto - Camigliatello Silano (225 km): 1. Filippo Ganna (ITA/Ineos) 5h59’17 (37,57 km/h). 2. Patrick Konrad (AUT) à 0’34. 3. Joao Almeida (POR). 4. Wilco Kelderman (NED). 5. Lucas Hamilton (AUS). 6. Jai Hindley (AUS). 7. Harm Vanhoucke (BEL). 8. Pello Bilbao (ESP). 9. Jakob Fuglsang (DEN). 10. Fausto Masnada (ITA). Puis: 12. Vincenzo Nibali (ITA). 20. Simon Yates (GBR), tous même temps. 94. Danilo Wyss (SUI) à 21’18. 106. Simon Pellaud (SUI) à 22’50. 134. Kilian Frankiny (SUI) à 28’47. 170 coureurs au départ, 169 classés.

Classement général: 1. Almeida (Deceuninck) 17h06’23. 2. Bilbao à 0’43. 3. Kelderman à 0’48. 4. Vanhoucke à 0’59. 5. Vincenzo Nibali à 1’01. 6. Domenico Pozzovivo (ITA) à 1’05. 7. Fuglsang à 1’19. 8. Steven Kruijswijk (NED) à 1’21. 9. Konrad à 1’26. 10. Rafal Majka (POL) à 1’32. Puis: 21. Simon Yates à 3’52. 92. Frankiny à 39’15. 100. Wyss à 43’49. 108. Pellaud à 49’00.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00