La Liberté

Ineos perpétue la tradition

Grâce à Geraint Thomas, l’équipe britannique remporte le Tour de Suisse pour la troisième fois d’affilée

Geraint Thomas a ravi le maillot jaune à Sergio Higuita (à droite) lors du contre-la-montre d’hier à Vaduz. © Keystone
Geraint Thomas a ravi le maillot jaune à Sergio Higuita (à droite) lors du contre-la-montre d’hier à Vaduz. © Keystone
Publié le 20.06.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Tour de Suisse » Geraint Thomas (Ineos-Grenadiers) a remporté le 85e Tour de Suisse. Le Gallois de 36 ans, vainqueur du Tour de France 2018 et du Tour de Romandie 2021, a dépassé le Colombien Sergio Higuita, leader depuis samedi, dans le dernier contre-la-montre à Vaduz. Ainsi, l’équipe Ineos s’adjuge pour la troisième fois de suite la boucle helvétique avec trois vainqueurs différents. En 2019, le Colombien Egan Bernal s’était imposé et en 2021, l’Equatorien Richard Carapaz s’était montré irrésistible avant que Thomas ne referme la triologie.

Si le Gallois avait manqué son Tour de Romandie ce printemps – 19e à plus de 3’ de Vlasov – il arrive parfaitement en forme pour revendiquer une place de leader au prochain Tour de France, qui prendra son envol le 1er juillet à Copenhague. S’il n’a pu contenir le phénomène belge Remco Evenepoel (Quick-Step) sur le contre-la-montre final de la Principauté du Liechtenstein, Thomas est parvenu à dépasser Stefan Küng dans la deuxième moitié du parcours pour échouer à trois secondes d’Evenepoel sur la ligne d’arrivée.

Mi-figue, mi-raisin

Un revers qui doit être amer pour Küng. Le rouleur de la Groupama n’avait-il pas le meilleur temps intermédiaire avec 2’’ d’avance sur Evenepoel? Comme cela lui est déjà arrivé à plusieurs reprises, le Thurgovien n’a pu tenir le même rythme sur la seconde moitié du tracé. Troisième à Vaduz à 7’’, Küng termine au 5e rang final. «C’est un résultat extraordinaire, mais j’aurais voulu gagner le contre-la-montre», relevait, mi-figue, mi-raisin, le double national suisse et liechtensteinois.

«La chaleur pesait tellement que je ne suis pas arrivé à en remettre dans la deuxième partie, regrettait encore le champion d’Europe du «chrono». Le plan, c’était de finir plus fort, mais je n’avais plus rien dans les jambes.» Küng a tout essayé pour contenir la chaleur. Des glaçons là où il pouvait avant le départ, puis un arrosage intensif une fois dans la course. Reste que ce cinquième rang final a de quoi lui donner des idées pour l’avenir sur le Tour de Suisse. Si les organisateurs ne se montraient pas trop exigeants avec la haute montagne comme en 2009 lors du succès de Fabian Cancellara, il pourrait alors tenter de chasser le maillot jaune.

Le numéro de Pinot

Au classement général, Thomas s’impose avec 1’12’’ d’avance sur le Colombien Sergio Higuita, qui avait pris le maillot jaune samedi dans la grande étape de montagne entre Ambri et Malbun (LIE) dominée par Thibaut Pinot. Déjà vainqueur d’étape sur le Tour de Suisse en 2015 sur l’imposante montée du Rettenbach à Sölden en Autriche, le Français a enlevé une nouvelle victoire de prestige. Pinot a fait partie de l’échappée du jour, qui s’est formée avant le passage du col du Lukmanier. Ensuite, le groupe de quatorze coureurs a explosé dès les premières pentes en direction de Malbun. La montée vers le village du Liechtenstein est une des plus exigeantes des Alpes avec ses 12 km à plus de 8% de moyenne.

L’Espagnol Ion Izagirre est parti en compagnie du Kazakh Alexey Lutsenko. Pinot a réagi plus tardivement, mais est parvenu à revenir sur les deux hommes et les a irrémédiablement lâchés l’un après l’autre. A l’arrivée, le Français a précédé de 25’’ l’Espagnol Oscar Rodriguez, revenu de l’arrière, et de 38’’ Lutsenko. ATS


Jolanda Neff 6e du contre-la-montre

La championne olympique de VTT s’illustre aussi sur la route. La preuve au Tour de Suisse féminin.

Jolanda Neff a réussi une belle performance à l’occasion de la deuxième étape du Tour de Suisse dames. La championne olympique de VTT a pris la 6e place du contre-la-montre à Vaduz.

Neff a concédé 1’28’’ à l’Américaine Kristen Faulkner, lauréate avec 14’’d’avance sur la Néo-Zélandaise Georgia Williams et 1’03’’ sur l’Australienne Georgia Baker. Faulkner a également endossé le maillot de leader, qui appartenait à Lucinda Brand. La Néerlandaise, qui avait remporté la 1re étape samedi toujours à Vaduz, a pris la quatrième place de «chrono» avec un débours de 1’07’’ et occupe désormais la deuxième place du classement général à 4’’de l’Américaine.

Neff a manqué de 25’’une place dans le top 3. La Saint-Galloise a tout de même laissé deux spécialistes du contre-la-montre derrière elle avec Olga Sabelinskaya (9e) et Lisa Brennauer (10e). ATS


Une étape à Villars-sur-Ollon en 2023

Malgré une présence inattendue du coronavirus, les organisateurs du Tour de Suisse ont dressé un bilan positif de la 85e édition. «Le Tour de Suisse est de retour», s’est réjoui le directeur Olivier Senn. Après une annulation en 2020 et l’absence de programme d’animation l’an dernier, la boucle helvétique a retrouvé son rythme de croisière, même si le Covid-19 est demeuré très présent lors des journées de jeudi et vendredi. Malgré une belle réussite populaire comme à chaque fois, le Tour de Suisse s’inscrit également dans les chiffres rouges cette année. Les bénéfices devraient revenir à l’occasion de l’édition 2023 après un développement encourageant des candidatures pour accueillir des étapes et de la recherche de sponsors. Pour les prochaines années, Cycling Unlimited AG, la société qui dirige le Tour de Suisse, a signé différents contrats avec des villes et des villages. «Sur la carte, nous avons déjà les contours du Tour jusqu’en 2027», dit Olivier Senn, qui peut se frotter les mains.

Après avoir presque évité la Suisse romande, le Tour de Suisse va revenir dans l’ouest du pays dans un avenir proche, aussi grâce au rapprochement avec les organisateurs du Tour de Romandie. Ainsi, Villars-sur-Ollon dans le canton de Vaud accueillera une étape en 2023. Les autres lieux de départ et d’arrivée seront dévoilés dans les semaines à venir. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Pour le plaisir de la vitesse

    VTT de descente » Les meilleurs descendeurs de Suisse étaient à La Berra. Rencontre avec Grégory Piazza
  • Jolanda Neff en démonstration

    VTT » Victorieuse de la short race vendredi, Jolanda Neff s’est également imposée dans l’épreuve de cross-country «classique» hier en Coupe du monde au...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11